LE PONT CEDEK

Ma photo
KESSOUNOU, Ouémé, Benin
Association Loi 1901
Président Pascal AFFATON
Webmaster M-Françoise AFFATON

vendredi 7 juillet 2017

Pourquoi j'ai mangé mon père - reportage photo

Ernest, jeune homme préhistorique du Pléistocène moyen, raconte les aventures de sa famille,

en particulier de son père Édouard, toujours à l'affût d'innovation, d'expérimentations techniques et pétri d'idées généreuses. 









Pour échapper aux prédateurs de l'Afrique orientale, Édouard invente successivement le feu, les pointes durcies à la flamme, l'exogamie, le contre-feu et l'arc.
Seul l'oncle Vania voit cette débauche de progrès d'un mauvais œil et ne se prive pas de critiquer Édouard, en profitant toutefois de ses dernières trouvailles. Il pousse volontiers son cri de ralliement « Back to the trees! » (« Retour aux arbres ! ») pour appuyer ses propos contre les inventions d'Edouard et évoquer son mode de pensée (revivre comme de simples singes).


Le reste de sa famille est également inventif : Mathilde, la mère, découvrira la cuisson des aliments























alors qu'Ernest et ses frères se distingueront chacun à leur manière :
  • William tentera de domestiquer un chien, qui va s'enfuir juste après avoir mangé ;


  • Alexandre, sera le premier à s'essayer à l'art et à l'aide de morceaux de charbon, dessinera des images contre les rochers ;
  • De retour, l'oncle Ian, l'explorateur, racontera ses voyages dans le monde entier ; seule la tante Gudule le croyait encore en vie avant son retour.


  • Oswald poussera, en bon chasseur, la famille à la vie nomade ;
  • Tobie découvrira comment produire du feu avec des silex.
  • Puis le père voudra emmener ses fils en expédition afin qu'ils fondent une famille en dehors de la horde



Les trois frères montent alors un plan d'action pour séduire leurs belles et Ernest découvrira l'amour avec Griselda.




L'incendie accidentel de la savane, le don du feu à une tribu adverse, puis la découverte de l'arc donnent lieu à de nombreuses controverses conduisant au dénouement tragique.






Sur les conseils de Griselda, Edouard tuera son père, qu'elle juge devenu dangereux,  puis le mangera.

Un Grand Merci à toute la troupe du Sel Au Nid Théâtre, qui nous a fait passer une si belle soirée, malgré un temps plutôt frais ! 
Le public est venu nombreux et il a fort apprécié le spectacle, si l'on en juge par sa réactivité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire